Nous utilisons les cookies afin de vous fournir la meilleure expérience sur notre site internet. En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations, veuillez consulter nos mentions légales.
Je refuse

NeuroMedia passe à la vitesse supérieure et ambitionne de développer ses activités à l’international.

A l’heure où les médias se consomment de plus en plus en ligne, NeuroMedia apporte une solution de mesure d’audience innovante.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Prise de participation de Wallimage Entreprises et Investsud

  • L’écoute de la radio en ligne devient un réflexe : le nombre de « sessions actives » dépasse le million par jour en Belgique.
  • NeuroMedia est la start-up qui mesure cette audience, notamment pour le compte du CIM (Centre d’Information sur les Médias) et de la RTBF (on-line et Auvio). Les mesures traditionnelles d’audience sur base de panels sont dépassées pour monitorer les canaux digitaux. NeuroMedia dispose d’une solution intégrée digitale et classique FM.
  • Avec la montée en puissance des web radios, le potentiel international est très important.
  • Pour accompagner cette croissance à l’international, Wallimage Entreprises et Investsud entrent dans le capital de NeuroMedia, à hauteur de 150.000 € chacun.

L’histoire commence en 2004, quand Pierre Mengal co-fonde à Liège une radio de musique électronique (Warm FM) qui connait rapidement le succès tant sur la bande FM que via internet, ce qui est très innovant à l’époque. Il est sollicité par des annonceurs et cherche à connaitre l’audience de sa radio pour en valoriser les espaces publicitaires.

Il s’intéresse alors naturellement au CIM, Centre d’Information sur les Médias, en charge des mesures officielles d’audiences en Belgique. Mais les prix demandés par le CIM sont trop élevés pour une radio de niche, et aucune mesure n’existe pour la diffusion par internet qui en est à ses débuts.

Quand la musique électro mène à la création d’une start-up

Pierre Mengal, qui est informaticien, se met alors à développer un outil pour mesurer l’audience de sa web radio. Les premières bases de NeuroMedia sont posées. En 2010, il croise la route de Dany Donnen, un spécialiste des données sur les médias à destination des annonceurs, qui lui ouvre son carnet d’adresses.

En 2014, les deux hommes fondent NeuroMedia et réussissent à convaincre la RTBF d’utiliser leur solution de mesure d’audience pour les contenus diffusés en ligne. A cette époque, la RTBF comprend qu’elle doit intégrer internet dans sa stratégie de diffusion, mais manque d’outils pour évaluer l’impact de ce nouveau mode de diffusion. NeuroMedia fait évoluer sa solution pour être capable non seulement de mesurer l’audience sur les flux audio et vidéo en ligne, mais aussi d’avoir une information plus fine sur le comportement de l’auditeur face à ces médias.

La collaboration avec la RTBF ouvre à NeuroMedia les portes du CIM : depuis 2018, son outil est la référence du Centre d’Information sur les Médias pour l’audiométrie de la radio IP (radio diffusée sur internet en streaming). En collaborant avec le CIM, NeuroMedia a pu co-définir une comparaison aisée des différentes chaines de diffusion.

Depuis juin 2020, le CIM a officialisé ce nouvel indicateur basé sur les mesures réalisées par NeuroMedia. Ceci confirme le rôle clé de ce type de mesures à l’avenir.

Notre expertise est reconnue au-delà des frontières belges, nous sommes notamment en charge d’auditer le streaming pour le compte du DMR, l’équivalent danois du CIM. Au niveau international, le potentiel est très important. On parle de marchés nettement plus grands que celui de la Belgique, qui présentent les mêmes besoins face à la transition digitale : les pays limitrophes, l’Europe du Nord, mais aussi les États-Unis, détaillent Pierre Mengal et Dany Donnen.

Levée de fonds en pleine crise Covid

Pour amplifier cette percée internationale, la start-up ouvre son capital à Investsud et Wallimage Entreprises, qui montent à bord à hauteur de 150.000 euros chacun. Outre cet apport financier, les deux entités joueront un rôle actif au conseil d’administration pour développer des compétences complémentaires à celles des fondateurs.

« L’explosion de streaming modifie en profondeur le paysage audiovisuel et ses mesures traditionnelles. NeuroMedia dispose d’une technologie de pointe pour étudier le comportement du consommateur sur ces nouveaux médias. Outre son avance technologique, la qualité et l’expérience du management de NeuroMedia nous ont convaincus de soutenir cette pépite wallonne dans sa croissance. D’autant que ceci s’inscrit pleinement dans notre stratégie de diversification vers de nouveaux marchés », précise Jean-Philippe Mathieu, Investment Manager chez Investsud.

Du côté de Wallimage Entreprises, cette nouvelle collaboration est également vue comme prometteuse.

Odile Malevé, Conseillère investissements et Gestion des participations : « Très peu d’opérateurs dans le monde sont en capacité de fournir des données de monitoring digital aussi pertinentes et précises. En outre, nous avons pu constater que NeuroMedia s’avère très réactif pour fournir des solutions sur-mesure à ses clients. Le temps est donc venu d’activer les marchés étrangers. »

À propos

Investsud – www.investsud.be : Investsud finance des projets de développement, d’acquisition ou de transmission d’entreprise depuis 1983. Plus de 170 millions d’euros en capital ou assimilé ont été investis dans plus de 400 entreprises wallonnes. Ces interventions ont permis la création de plus de 9400 emplois en Wallonie à ce jour.

Wallimage Entreprises – www.wallimage.be : Constitué en 2008 sous la forme d’une société anonyme de droit public, Wallimage Entreprises est un fonds d’investissement dédié aux entreprises audiovisuelles et aux entreprises du gaming en Région wallonne. Elle vient compléter les activités de Wallimage, dont la vocation est d’attirer des productions audiovisuelles sur le territoire wallon. Depuis sa création, Wallimage Entreprises a soutenu 73 sociétés en investissant 20 millions sous forme de prises de participation ou de prêts.

 Contacts

 

Lire l’article paru dans le Trends-Tendance de ce 17/12/2020: Article Trends-Tendance